Projet CAMIM: Co-créons un meilleur Accueil et une Meilleure Intégration des Migrants à Bruxelles

Retour aux actualités

Intitulé : CAMIM - « Co-créons un meilleur Accueil et une Meilleure Intégration des Migrants à Bruxelles »

Date début/fin : Avril 2018 – Mars 2021

Chercheuse : Chloë Angé

Superviseur : Andrea Rea

Financement : Innoviris – Appel à projet Co-Create

Consortium : Germe (ULB) et asbl VIA (Bureau d’Accueil pour Primo-Arrivant)

 

Description :

Le projet CAMIM est un projet de Recherche-Action participative visant à améliorer l’accueil chez VIA en co-création avec son public primo-arrivant.

En effet, depuis 2016, le parcours d’accueil (aussi appelé parcours d’intégration) est mis à disposition des personnes primo-arrivantes à Bruxelles. L’asbl VIA, dont les locaux se trouvent dans les communes de Schaerbeek et Molenbeek, est l’un des 3 Bureaux d’Accueil pour Primo-Arrivants (BAPA) proposant ce parcours. Depuis sa mise en place, deux constats ont été posés. D’une part, le parcours d’accueil propose actuellement une offre de formation uniforme pour l’ensemble de ses participants vivant pourtant des réalités très différentes. D’autre part, les besoins à court terme des migrants sont plus ou moins absorbés par les différents services d’accueil bruxellois mais la question de l’inclusion à long terme renvoyant à une dynamique sociale plus large ne semble actuellement pas avoir trouvé de réelle réponse.

Le projet CAMIM a pour objectif de tester des activités pouvant répondre aux besoins individuels de ses participants et leur permettant de s’ancrer dans le moyen et long-terme en Belgique. Ces dispositifs, complémentaires au parcours d’accueil, sont regroupées dans ce qu’on appelle le « Parcours de Vie ». Actuellement, trois dispositifs sont en cours de co-construction :  une cellule de bénévolat, un module de confiance en soi, une Maison d’Immersion (espace de pratique informelle du français).

Il s’agit donc d’un projet de Recherche-Action participative au sein duquel le public primo-arrivant est au centre de la réflexion, de la mise en place et de l’analyse des activités. La question de recherche étudiée est la suivante : « Comment maximiser l’impact des services à destination des primo-arrivants en Région Bruxelles Capitale ? ».