Les classes populaires en Belgique: un état des lieux

Retour aux événements

Cette journée d'étude est consacrée aux perspectives théoriques et empiriques suscitées par le recours croissant, en sociologie francophone, à la notion de classes populaires ; et ce en nous intéressant plus particulièrement au cas de la Belgique. Mobilisés par un nombre important de travaux, le concept de classes populaires apparait en effet depuis la fin des années 90 et surtout depuis le début des années 2000 dans le contexte d'un regain d'intérêt pour les analyses en termes de rapports, d'inégalités et de cultures de classes. Alors que les sciences sociales avaient été marquées par un essoufflement de ce type d'analyses, une série de transformations sociétales ont poussé à repenser les relations de classes et notamment les situations de domination, d'exploitation et de dépendance auxquels font face les groupes sociaux situés dans le bas de la hiérarchie sociale.