"Ne nous libérez pas, on s'en charge"

Retour aux événements

REPORTÉE À UNE DATE ULTÉRIEURE

Compte tenu du caractère incertain de la situation sanitaire, nous sommes dans l'inpossibilité de prévoir une nouvelle date actuellement.

 

Présentation du livre
« Ne nous libérez pas, on s’en charge ! » Une histoire renouvelée des féminismes de la Révolution Française à MeToo

Michelle Zancarini-Fournel (Université Claude Bernard-Lyon I)
Florence Rochefort (CNRS)


Auditoire Ferrer – H2.215, Bâtiment H (2e étage), Av. Paul Héger 6 – 1050 Bruxelles 

18h00 à 20h00

 

En collaboration avec l'Atelier Genre(s) et Sexualité(s).
Port du masque et réservation obligatoires par email : ags@ulb.ac.be 

 


Abstract

Comment les féminismes ont-ils émergé en France ? Doit-on parler de « féminisme bourgeois » ? Quels liens ont existé entre féminismes et socialismes ? Y a-t-il eu des féminismes noirs ? Les féministes étaient-elles toutes colonialistes ? Existe-t-il des féminismes religieux ? Comment s’articulent mouvements lesbien, gay, trans et mouvements féministes ? Quel a été le rôle du féminisme institutionnel ? Qu’est-ce qui est nouveau dans les groupes féministes aujourd’hui ? Qu’est-ce que révèle #Metoo sur la capacité des femmes à se mobiliser ?


Ce livre entend fournir quelques clés indispensables afin de penser les féminismes d’hier et d’aujourd’hui à la lumière des grands défis contemporains, des inégalités sociales, raciales et de genre. Cette sociohistoire renouvelée des féminismes rend compte des stratégies plurielles déployées par les femmes et les hommes féministes qui ont combattu les inégalités entre les sexes et l’oppression spécifique des femmes, de la Révolution française à nos jours.

 

Bibia Pavard, Florence Rochefort, Michelle Zancarini-Fournel, « Ne nous libérez pas, on s’en charge ! » Une histoire renouvelée des féminismes de la Révolution Française à MeToo, Paris, La Découverte, 2020.

 


Biographies

* Florence ROCHEFORT est historienne des féminismes et du genre, chercheuse au CNRS au Groupe Sociétés Religions Laïcité (CNRS/EPHE) où elle poursuit ses recherches sur genre, religions et sécularisation. Elle est membre de la revue Clio Femmes Genre Histoire. Elle a publié notamment Histoire mondiale des féminismes, PUF Que sais-je ?, 2019 ; Les lois Veil. Contraception (1974) IVG (1975), Armand Colin, 2012 (avec Bibia Pavard et Michelle Zancarini- Fournel) , et a codirigé :  Le Siècle des Féminismes, L'Atelier, 2004 ; Le pouvoir du genre Laïcité et religions, PUR, 2007 ; Normes de genre et Religions, Armand Colin, 2013 ; Qu'est-ce que le genre ?, Payot, 2014.

 

* Michelle ZANCARINI-FOURNEL est professeure émérite d’histoire des femmes et du genre à l’université Lyon1. Co-fondatrice de la revue CLIO FGH et co-directrice de 1995 à 2010, elle est actuellement membre du comité de rédaction. Elle a récemment publié Les luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours, La Découverte, 2016 ; Luttes de femmes. Un siècle d’affiches féministes (avec Bibia Pavard), Les Échappés, 2013. Le Moment 68 une histoire contestée, Seuil, 2008.  Histoire des femmes en France XIXe-XXe siècle, Presses universitaires de Rennes, 2005. Elle a codirigé avec Éliane Gubin, Catherine Jacques, Florence Rochefort, Brigitte Studer et Françoise Thébaud, Le Siècle des féminismes, éditions de l’Atelier, 2004.